La technique la plus perfectionnée est celle du tournage. Elle nécessite cependant un apprentissage prolongé. Cette technique a fait son apparition aux alentours de 4000 ans av. J.-C., révolutionnant la poterie en permettant d'obtenir rapidement des formes beaucoup plus régulières et des pièces beaucoup plus légères.

Le tournage se compose d'un plateau rotatif appelé girelle.

Après avoir disposé une motte d'argile au centre du plateau, le potier centre sa terre puis la façonne pendant sa rotation.

Lorsque la pièce tournée a pris la consistance « cuir », le tourneur rectifie les imperfections et creuse le pied de la poterie ; il s'agit du tournassage.

Cette opération est suivie, le cas échéant par l'« ansage » (pose des anses) et la gravure de la pièce selon le modèle choisi.

  •  La préparation et battage de la terre avec la technique du bélier – exercices de centrage

  •  La maitrise du centrage – creusage et fond plat – savoir sortir sa piéce de la girelle

  •  Le centrage – préparation à la montée de terre (cône) – exercices de préparation à la montée de terre

  •  Le centrage – monter la terre en cylindre

  •  Le centrage – monter la terre sur une plus grande hauteur avec un poids de terre plus élevé

  •  Le centrage – forme évasée – début d’apprentissage du tournassage centrage, forme bombée, tournassage

  •  Le centrage- pièce aboutie – tournage d’anses ou de goulot (théière)

  •  Le ponçage et décors aux engobes

  •  Les techniques d’émaillage après première cuisson

INTERVENANTS
CERTIFICATION
DATES
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey YouTube Icon